La Bourse ou la Vie

La vraie vie c'est la littérature mais avant tout la vie c'est la vie, pas la bourse, dans tous les sens du terme, la bourse financière, ou toute autre notion d'argent. Blog minimaliste.

Objets qui sont entrés dans ma vie

Etant minimaliste, je pèse longuement l’achat ou tout simplement l’entrée d’un objet dans ma vie/mon appartement. Ca sort plus que ça n’entre, généralement, mais ces derniers mois, voici ceux qui sont arrivés chez moi :

-Une jolie trousse, en cuir. Elle remplace celle que j’avais depuis des années, en tissu mais très moche, grise. Je ne l’ai évidemment pas achetée, car je n’achète plus (en tout cas neufs) d’objets en cuir. Je l’ai simplement récupérée, nettoyée et mise en service ! Elle a la taille parfaite que je recherchais. Ni trop petite, ni trop grande. Maintenant, j’essaie de faire le vide dans les stylos qu’elle contient… Et si possible, à chaque stylo terminé, de trouver une solution durable de remplacement.

-Un Opinel. Je l’ai demandé pour Noël. J’avais envie, plus que vraiment besoin, il faut l’avouer, d’un beau couteau, avec un manche en bois, pour mes pique-niques et autres repas à l’extérieur. Et puis un couteau, c’est toujours pratique ! Du coup, je l’ai voulu simple, léger, et fabriqué en France. J’ai donc choisi une bonne vieille marque qui a fait ses preuves et j’en suis ravie.

grand-pereMon vélo, AKA Grand-père. Cherchez pas, mais vu le grand âge de l’engin, le surnom lui va très bien.

-Un vélo. Bon voilà, je suis officiellement bobo à 100% on dirait… Je l’ai récupéré par l’intermédiaire d’une amie de ma femme, j’ai eu à le faire réviser et acheter un anti-vol et une sonnette (absolument indispensable pour circuler à Toulouse !). Je suis encore un peu craintive, je n’ai pas l’habitude de faire du vélo dans une grande ville, mais je découvre la joie de ce nouveau mode de déplacement pour moi… et la liberté qu’il procure. N’ayant pas de voiture, c’est le premier moyen de déplacement que je possède ! A 34 ans, il était temps, même si j’ai toujours redouté le « poids » au sens figuré d’un tel objet, son encombrement. Certes, il fait un peu de bruit, et n’a pas les amortisseurs d’un VTT, mais je l’adore et comme ça, j’espère qu’il intéressera moins les voleurs de vélo qui sévissent ici.

 

Les prochains objets que je cherche : des sous-verres pour accrocher quelques unes de mes aquarelles (peut-être), un plateau, et une lumière de vélo pour circuler tranquille la nuit !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 12/02/2017 par dans Mode de vie, Vie quotidienne.
%d blogueurs aiment cette page :