La Bourse ou la Vie

La vraie vie c'est la littérature mais avant tout la vie c'est la vie, pas la bourse, dans tous les sens du terme, la bourse financière, ou toute autre notion d'argent. Blog minimaliste.

Donner l’inspiration

Non que je me prétende inspirante ou autre, attention, ne vous méprenez pas. Je ne pose pas comme un exemple non plus ! Mais je pense qu’en faisant les choses, en les montrant, on fait passer le message (ou on essaie du moins) que c’est faisable, voire facile à mettre en place !

Fleurs pour anniv maman et Monique

Au quotidien, je vis sans me soucier des autres ni de leur regard, ni de leur jugement (dans tous les domaines de ma vie…), je ne fais pas non plus de prosélytisme (c’est même tout le contraire, je ne pense pas que ma façon de faire soit meilleure qu’une autre et j’essaie toujours, autant que possible, de respecter la façon de vivre des autres, sans aucun jugement car je suis toujours persuadée que chacun vit comme il veut et selon des principes qui nous sont propres et nous conviennent, que tout cela est personnel) mais si je peux, juste avec de petites actions, véhiculer un message, alors j’en suis heureuse et je me dis que je fais ma part. (Si tant est qu’il y ait une part à faire…)

Je cite Gandhi, c’est pas original mais ça a le mérite d’être tellement juste et efficace : « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde« . Voilà, ni plus, ni moins. Je vis selon mes principes, et si ça permet à d’autres d’en prendre le chemin, tant mieux, même si ce n’est pas le but premier.

Au quotidien donc, et dans le domaine du minimalisme et du zéro déchet (je ne parlerai pas ici des autres domaines !) voilà ce que je fais :

-Je fais mes courses avec mes sacs en tissu > Je ne redis pas à quel point cela permet de discuter avec les gens. L’autre jour, une dame pensait que j’avais acheté mes produits déjà emballés de cette manière, elle allait aller les chercher dans le magasin… Je me dis que parmi tous les gens croisés, à qui j’ai expliqué que je cousais très mal et qu’il n’y avait pas besoin de beaucoup de talent pour fabriquer des petits sacs, en donnant juste l’astuce d’un tissu léger et d’éventuellement une jambe de pyjama pour encore moins de couture à faire, donc parmi tous ces gens, j’espère que certains auront franchi le pas, ou au moins, changé leur façon de penser sur le sujet…

Car oui, mes sacs en tissu sont plus beaux que les sacs en papier de la Biocoop 😉

-J’essaie, depuis un moment, de ne plus faire aucune remarque sur les emballages et suremballages, car j’ai bien remarqué que cela heurtait ceux qui les utilisent (et c’est bien normal). Mais depuis quelques temps, voilà ce qui se passe autour de moi :

  • Ma mère, jusqu’ici très sceptique quant à mes engagements, aussi variés soient-ils (végétarisme, etc.), et alors que je suis engagée depuis plusieurs années dedans, a sorti de son sac à main le mois dernier un sac en tissu pour faire ses courses ! Et s’engage pour qu’il y ait moins de produits emballés distribués dans son travail ! J’ai été très étonnée, surprise et très heureuse de ces changements, majeurs à mes yeux. Et fière aussi de ma maman.
  • Mon chef apporte désormais ses couverts, sa serviette pour déjeuner au lieu de s’escrimer avec des couverts en plastique qui cassaient inexorablement au milieu du repas. Il cuisine également plus souvent son déjeuner et l’apporte dans un tupperware, au lieu d’aller acheter quelque chose de tout prêt et bien emballé.
  • Nous avons fait, au travail, un noël zéro déchet, où chacun a apporté ses couverts, son verre à pied (comme c’était joli, tous ces verres à pied différents) et son assiette. Il y a eu quelques agacements au départ mais en faisant passer cela avec humour, finalement, chacun a joué le jeu et c’était bien !

-Au cours de mon mois végétal, j’ai été amenée à en parler dans mon entourage professionnel, juste pour me justifier de refuser un aliment qui m’était gentiment offert. Le mois suivant, deux personnes ont entamé elles aussi un mois végétal, car elles trouvaient le projet marrant et intrigant. Leur bilan a été très positif et a cassé leurs idées reçues : elles n’ont pas trouvé cela si difficile !

-J’essaie également de faire bouger les avis sur la nourriture végétarienne et végétale. Je n’attends pas que quiconque se convertisse attention, ce n’est pas du tout mon but encore une fois, mais j’en ai marre que l’on pense que soit je ne mange que des légumes, soit je mange du tofu pas bon (et marre aussi de devoir expliquer que le tofu nature, c’est comme la pomme de terre crue : pas bon ainsi, mais cuisinés, c’est divin !). Alors, jour après jour, même simplement, je mange avec mes collègues et j’apporte également des petits plats aux apéros organisés, pour montrer la diversité des choix, des goûts et des formes que l’on trouve dans la cuisine végétale : cakes, tartes, crêpes, pizzas, plats en sauce, desserts, etc.

Je crois désormais à la force du changement en marche, mais en douceur et avec patience ! Le changement dans la joie, sans culpabilisation en fait ! Je vois que les gens autour de moi, sur le sujet du zéro déchet, sont curieux et posent beaucoup de questions. J’ai donc pris le parti de les encourager, de savoir voir et valoriser ce qu’ils font déjà et de parfois oser suggérer des petits changements… minimes… et un pas après l’autre…..

Publicités

2 commentaires sur “Donner l’inspiration

  1. Amélie
    28/04/2016

    Eh bien je crois que c’est peut-être la meilleure manière pour que les personnes pas encore concernées s’investissent. Après maints échanges avec des « convertisseurs », étonnés, déçus de s’être fait rabrouer ou juger, souvent, ils ont voulu faire prendre conscience aux autres leur point de vue. Même en ne voulant pas culpabiliser l’autre, cela peut sembler jugeant, en revanche, quand ça vient comme ça, dans la conversation ou par l’exemple, sans commentaire, ça suscite l’échange, mais un échange positif, interrogatif, je pense que les personnes ne se sentent pas « pointées », culpabilisées et du coup, ne déclenchent pas de réaction défensive par l’agression. Et le résultat est là, ça donne envie de tester ! Et je ne parle pas, bien entendu, des discours moralisateurs et directement culpabilisateurs carrément contre-productifs…

  2. labourseoulavie
    29/04/2016

    Oui, c’est exactement cela, l’échange positif. Et si les gens repartent avec une nouvelle idée, une nouvelle vision, c’est chouette, et si ce n’est pas le cas, c’est chouette aussi, car nul n’est tenu de se conformer à telle ou telle manière de vivre ! Soyons libres…

    Je suis la première à fonctionner ainsi… J’aime m’inspirer des autres, je suis toujours preneuse d’une nouvelle idée si je vois qu’elle est simple à appliquer. Mais si on me culpabilise, qu’on pontifie, alors, j’ai tout d’un coup une furieuse envie de prendre le contrepied de tout cela 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 28/04/2016 par dans Mode de vie.

Instagram

Après une grosse semaine de froid, j’ai enfin sorti mes vêtements d’hiver. Ils tiennent sur deux étagères et quatre cintres. Vive une garde-robe minimaliste, d’occasion, inventive et créative (enfin qui tente de l’être) !

#minimalism #minimalisme #minimalistwardrobe #wardrobe #garderobeminimaliste #hiver #winter #secondhand #vetementsdoccasion #zerodechet #zerowaste #videgrenier #thriftshop L’automne zéro déchet...
*
*
Le filet à provision, made in Normandie, m’a été offert par ma mamie 💙
*
#automne #automn #pomme #muscat #apple #zerodechet #zerowaste #bulk #vrac #madeinfrance « Collect moments, not things »... Vue de la fenêtre de notre auberge à St Cirq Lapopie. Éblouissant. 
Nous sommes parties découvrir le Lot pendant trois jours, c’est une belle escapade... Est-il encore besoin de rappeler que le minimalisme permet d’économiser et de s’offrir des moments comme celui-ci ?

#lot #stcirqlapopie #collectmomentsnotthings #midipyrénées #minimalisme  #minimalism #viewfromthewindow #automn #automne #chambreavecvue Deuxième fournée de confiture de citre ou pastèque à confiture et deuxième version : morceaux plus petits pour qu’ils soient plus confits, des morceaux de citron et moins d’agar agar. La citre a déjà un petit goût vanillé alors je n’ai pas ajouté de vanille... Un pied de citre m’a donc donné 5kg de fruits, et tout ça grâce à la gainotheque de la médiathèque de Toulouse !
#mediatheque #grainothèque #toulouse #confiture #pasteque #zerodechet #autosuffisance #jardin #potager #gardening #watermelon #jam Les salades d’hiver lèvent gentiment derrière la baie vitrée, à l’abris des limaces, avant d’aller s’implanter au jardin. Ne sont-elles pas belles ?
#potager #salades #semis #gardening #potagerbio Voilà après tout le monde (comme d’habitude) je me suis essayée au « tracker » du bullet journal... je n’ai pas encore le journal en question mais j’étais intriguée par le concept du tracker.
....
Après plusieurs semaines d’utilisation, petit bilan : je ne pense faire faire ça sur la durée mais je trouve amusant. Je pense qu’il ne faut pas le prendre comme quelque chose de culpabilisant mais au contraire, moi il m’a motivée à faire certaines activités de la liste et m’a surtout permis de réaliser tout ce que je faisais de plus que l’année dernière, sans m’en rendre compte : deux séances piscine par semaine, de la méditation, etc.  Et vous, vous en avez un ? Et un billet journal ? Qu’en pensez-vous ?

#bulletjournal #bujo #tracker
Follow La Bourse ou la Vie on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :