La Bourse ou la Vie

La vraie vie c'est la littérature mais avant tout la vie c'est la vie, pas la bourse, dans tous les sens du terme, la bourse financière, ou toute autre notion d'argent. Blog minimaliste.

Changer de banque

J’ai changé de banque au mois d’octobre, je suis passée d’une banque « normale » à une banque un peu plus éthique. Je dis « un peu plus », car je pense que cela pourrait être mieux, mais au moins, je sais où va mon argent, et ça, c’est déjà beaucoup pour moi.

DSC01894

Maintenant que j’ai pris mes marques dans cette nouvelle banque, je peux dresser un petit bilan.

Voici les points négatifs dans le fait de changer de banque :

1.Cela change les habitudes, c’est donc perturbant et stressant. TRES. Et même si je n’ai pas encore 35 ans, je suis déjà attachée à mes habitudes : agence, site internet, distributeurs…

2.C’est chronophage. J’ai passé un peu plus de 2 heures pour ouvrir mon nouveau compte. Et il m’a fallu aller à mon ancienne banque pour fermer mes comptes épargne. Bon, en même temps, l’ouverture a pris du temps, mais j’avais beaucoup de question, et le banquier a pris le temps de me répondre, ce qui est tout de même très positif.

3.Ca « coûte » de l’argent. J’ai bien entendu repayé une carte bleue et surtout, j’ai du prendre des parts dans ma nouvelle banque, car c’est une condition pour ouvrir un compte. Il s’agit du Crédit Coopératif, pour ne pas le citer, et j’ai donc du prendre 3 parts pour environ 45 euros (en janvier, il sera nécessaire de prendre 5 parts). J’étais au courant, et j’avais choisi cette banque en connaissance de cause. Mais ils emble que je pourrai toucher chaque année une « rémunémarion » en contre partie. A voir…

4.C’est générateur de papier ! Plein de paperasse (à mon sens) inutile. J’ai quand même limité la casse en refusant tout ce qui n’était pas absolument nécessaire ainsi que le petit porte-carte bleue en plastique !

Voici maintenant les points positifs :

1.J’ai enfin une banque plus équitable, plus éthique !

2.Cela ne vaut que pour mon agence de Toulouse, car je ne sais pas comment ça se passe dans les autres, mais je trouve mon banquier très présent et à l’écoute. Je l’ai eu plus souvent au téléphone, par mail ou en direct (il m’a reconnue quand je suis passée à l’agence) en un mois que mon ancien banquier (qui a changé de nombreuses fois d’ailleurs) en 15 ans ! Il y a donc, au moins à Toulouse, une vraie proximité, et je trouve cela très appréciable.

3.Pour ceux (il en reste encore, oui oui !) qui n’ont pas de télépéhone portable et qui sont donc souvent emmerdés dès qu’ils font un paiement sur internet (il faut recevoir le code sur son téléphone portable), c’est la libération. Car ce système n’existe pas au Crédit Coopératif. En revanche, nous avons une sorte de mini calculatrice* dans laquelle nous insérons notre carte bancaire et qui génère un code unique. Que ce soit pour un paiement ou pour la consultation des comptes en ligne.

*Oui, encore du plastique, mais il est écrit sur l’emballage qu’il faut la rapporter à l’agence pour recyclage, c’est donc un moindre mal ! J’ai aimé que cette précision figure sur le document qui accompagnait le gadget.

4.Chaque opération avec la carte bleue (mmm ce que je fais très rarement, je paie presque exclusivement en liquide) « rapporte » quelques centimes à l’association de notre choix.

5.Nous choisissons dans quel secteur nous voulons que notre argent soit placé.

Bref, je n’ai qu’une chose à dire : Si vous en avez envie, lancez-vous !

Publicités

4 commentaires sur “Changer de banque

  1. Tiph
    13/12/2015

    Merci beaucoup pour ton bilan ! Il y a un point qui va décider mon mari c’est le code pour la carte bancaire. Car nous sommes souvent bloqués pour des achats sur Internet car nous n’avons pas de portable. Par contre, nous serons obligés de faire l’ouverture via Internet car nous n’avons pas d’agence près de chez nous. Les parts sociales, c’est un peu casse-pied aussi mais dans la banque où je travaillais c’était pareil (mais c’était que 15 €). Merci pour toutes ces infos, c’est bon d’avoir l’avis d’un client !

    • labourseoulavie
      13/12/2015

      J’espère que par internet, ils seront aussi efficaces qu’en agence ! Et surtout que ces bonnes impressions du début dureront ! Tiens moi au courant.

  2. Navi Fava
    13/12/2015

    Super bilan 🙂 c’est vrai que ça prend du temps de réfléchir aux conséquences de ces actes et de ne pas être impulsif. Moi la banque ça me prend trop la tête alors je repousse. Et puis, comme tu dis, c’est aussi un investissement financier, et là, je peux pas :/

    • labourseoulavie
      13/12/2015

      ça, je comprends. J’ai beaucoup repoussé moi aussi. Il faut le faire quand on est prêt, c’est clair ! Parce que déjà, même en l’ayant décidé, c’est quand même (un peu) chiant…
      Et oui, l’investissement financier, ce n’est pas rien… Je me demande combien je vais toucher en contrepartie… la suite au prochain numéro !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 12/12/2015 par dans Mode de vie, Vie quotidienne.

Instagram

Après une grosse semaine de froid, j’ai enfin sorti mes vêtements d’hiver. Ils tiennent sur deux étagères et quatre cintres. Vive une garde-robe minimaliste, d’occasion, inventive et créative (enfin qui tente de l’être) !

#minimalism #minimalisme #minimalistwardrobe #wardrobe #garderobeminimaliste #hiver #winter #secondhand #vetementsdoccasion #zerodechet #zerowaste #videgrenier #thriftshop L’automne zéro déchet...
*
*
Le filet à provision, made in Normandie, m’a été offert par ma mamie 💙
*
#automne #automn #pomme #muscat #apple #zerodechet #zerowaste #bulk #vrac #madeinfrance « Collect moments, not things »... Vue de la fenêtre de notre auberge à St Cirq Lapopie. Éblouissant. 
Nous sommes parties découvrir le Lot pendant trois jours, c’est une belle escapade... Est-il encore besoin de rappeler que le minimalisme permet d’économiser et de s’offrir des moments comme celui-ci ?

#lot #stcirqlapopie #collectmomentsnotthings #midipyrénées #minimalisme  #minimalism #viewfromthewindow #automn #automne #chambreavecvue Deuxième fournée de confiture de citre ou pastèque à confiture et deuxième version : morceaux plus petits pour qu’ils soient plus confits, des morceaux de citron et moins d’agar agar. La citre a déjà un petit goût vanillé alors je n’ai pas ajouté de vanille... Un pied de citre m’a donc donné 5kg de fruits, et tout ça grâce à la gainotheque de la médiathèque de Toulouse !
#mediatheque #grainothèque #toulouse #confiture #pasteque #zerodechet #autosuffisance #jardin #potager #gardening #watermelon #jam Les salades d’hiver lèvent gentiment derrière la baie vitrée, à l’abris des limaces, avant d’aller s’implanter au jardin. Ne sont-elles pas belles ?
#potager #salades #semis #gardening #potagerbio Voilà après tout le monde (comme d’habitude) je me suis essayée au « tracker » du bullet journal... je n’ai pas encore le journal en question mais j’étais intriguée par le concept du tracker.
....
Après plusieurs semaines d’utilisation, petit bilan : je ne pense faire faire ça sur la durée mais je trouve amusant. Je pense qu’il ne faut pas le prendre comme quelque chose de culpabilisant mais au contraire, moi il m’a motivée à faire certaines activités de la liste et m’a surtout permis de réaliser tout ce que je faisais de plus que l’année dernière, sans m’en rendre compte : deux séances piscine par semaine, de la méditation, etc.  Et vous, vous en avez un ? Et un billet journal ? Qu’en pensez-vous ?

#bulletjournal #bujo #tracker
Follow La Bourse ou la Vie on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :