La Bourse ou la Vie

La vraie vie c'est la littérature mais avant tout la vie c'est la vie, pas la bourse, dans tous les sens du terme, la bourse financière, ou toute autre notion d'argent. Blog minimaliste.

Lecture d’été : La plénitude de l’instant

De Thich Nhat Hanh, sous titré « Se réconcilier avec soi-même et avec autrui ».

DSC05144

Ce petit livre qui ne paie pas de mine et semble conçu dans la veine des littératures dites « bien être » et « développement personnel » à propos desquelles je suis un peu sceptique, est vraiment un petit traité enrichissant. Il s’adresse à tous, optimistes ou pessimistes, heureux ou malheureux, seuls ou en couple ou en famille, jeunes ou vieux…

Ce moine bouddhiste vietnamien s’appuie encore et toujours sur le concept de pleine conscience* pour faire ressortir la beauté de la vie, de l’instant présent, du quotidien, afin de gérer, apprendre à reconnaître puis combattre les sentiments négatifs, ces « petites graines » que nous arrosons tous les jours sans même nous en rendre compte – la métaphore n’est pas de moi, mais je la trouve très parlante dans les mots de Thich Nhat Hanh.

Vous y trouverez également quelques belles méditations à pratiquer en respirant, du type : « J’inspire, et je me vois montagne. J’expire et je me sens solide. Montagne/Solide. »

Quelques citations, pour peut-être vous donner envie de jeter un œil à ce livre :

« Quand nous achetons ou consommons, il se peut que nous participions dans le savoir à un acte de destruction. »

« De la même façon que nous voulons entretenir notre corps, nous devrions adopter des attitudes de consommation raisonnables pour notre esprit et nous abstenir de toutes nourritures spirituelles et intellectuelles toxiques. »

« Si nous voulons la paix, il nous faut commencer par prendre soin de notre corps et de notre esprit chaque jour. »

*Puisque méditer en pleine conscience est mon projet de l’été.

Thich Nhat Hanh, La plénitude de l’instant. Se réconcilier avec soi-même et avec autrui, Marabout.

Après cette belle lecture, je pars dans La Tempête de Shakespeare… De cela, je ne vous parlerai pas, mais j’aimerais bientôt vous présenter un livre de cuisine taoïste, qui en plus de donner des recettes délicieuses, propose également une méditation à explorer en cuisinant. Ce qui favorise encore une fois la peine conscience de l’instant vécu. Je cuisine et je ne fais rien d’autre que cuisiner, j’aime cette idée.

Publicités

Un commentaire sur “Lecture d’été : La plénitude de l’instant

  1. Pingback: En juin et juillet, | La Bourse ou la Vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 25/07/2015 par dans Inspirations, Lectures.
%d blogueurs aiment cette page :