La Bourse ou la Vie

La vraie vie c'est la littérature mais avant tout la vie c'est la vie, pas la bourse, dans tous les sens du terme, la bourse financière, ou toute autre notion d'argent. Blog minimaliste.

Mai : le mois « sans déchet »

Pâtes aux courgettes

Pâtes aux courgettes : Découper les courgettes en petits morceaux (sans les éplucher) et les faire cuire avec les pâtes pendant 7 à 8 minutes. Servir avec un filet d’huile d’olive, des herbes aromatiques et éventuellement un morceau de fromage de chèvre. Recette « zéro déchet », avec économie d’énergie – les courgettes cuisent en même temps que les pâtes dans la même eau – et de vaisselle ! Economie (encore) d’eau, et de peine pour ceux qui comme moi n’aiment pas faire la vaisselle…

Au mois de mai, nous avons décidé d’essayer de produire le moins de déchet possible. Je ne dis pas « zéro déchet », parce qu’il nous faudra transiger un peu. Voici les quelques règles que nous avons fixées :

– Les contenants en verre seront tolérés dans la limite de ce qui nous est presque « indispensable » : purée d’oléagineux (pour les tartines du matin), huile d’olive, moutarde, vin*. Le verre est le seul matériau qui est recyclable à l’infini. Mais ce n’est pas une raison pour en abuser, car le recyclage est coûteux en énergie. En revanche, j’ai trouvé du yaourt en pots de 700g en verre, pour un prix modique ce qui ne gâche rien, et que je peux rapporter au magasin pour qu’ils soient reremplis, que c’est beau ! Super nouvelle, sauf que je mange peu de yaourts au lait de vache, mais à la guerre comme à la guerre, ils sont bio, je vais les tester.

– Les épluchures, marc de café, papiers, cartons bruns, coquilles d’œufs seront compostés. Youhou, j’ai trouvé un jardin partagé pas trop loin de chez moi (10 minutes à pied avec mon sceau orange…) pour les déposer. En attendant, je mettrai le sceau à compost au congélateur et le remplirai au fur et à mesure, pour éviter les petites mouches et autres odeurs.

– Pour les cartons, papiers d’emballage, normalement, la politique est aussi stricte que pour le plastique : 0% de tolérance. A voir si on y arrive.

– Evidemment, continuer et accentuer les courses avec sacs en tissu – pour lesquels j’ai souvent des compliments de la part des vendeurs au magasin bio et qui me valent de ne plus avoir à donner mon nom pour mon compte fidélité, je suis repérée… -, bocaux en verre et tupperwares.

– Je pense que le truc pour éviter le casse-tête sera non pas de chercher absolument un produit précis en vrac, mais plutôt d’adapter nos repas à ce que l’on va trouver. J’essaierai d’en rendre compte dans la rubrique « Cuisine sans déchet ».

* Impossible pour ma moitié de s’en passer, mais je crois avoir trouvé un caviste qui vend du vin en vrac, juste en face du lieu où je travaille, je vais aller enquêter et si ça marche, j’apporterai ma bouteille pour qu’elle soit remplie.

Si vous aussi vous voulez tenter le mois sans déchet et nous accompagner, racontez-nous en commentaire ! Plus on est de fous, plus on rit, non ? (En plus, chez nous, la « récompense » – si besoin il y avait – est une bouteille de champagne, si nous réussissons le défi !)

Je reviens en parler très vite !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 19/04/2015 par dans Mode de vie.
%d blogueurs aiment cette page :