La Bourse ou la Vie

La vraie vie c'est la littérature mais avant tout la vie c'est la vie, pas la bourse, dans tous les sens du terme, la bourse financière, ou toute autre notion d'argent. Blog minimaliste.

En Mars, car c’est le printemps, on trie, on range, on s’allège !

ça bouge !

ça bouge !

Un petit retour sur le défi de l’année s’impose.
Alors, j’en suis au mois du tri, du désencombrement, du « vivre mieux avec moins », etc. j’en passe et des meilleures.

Je n’ai pas encore lu le livre dont on parle beaucoup en ce moment (enfin sur les blogs que je fréquente tout du moins) de Béa Johnson, Zéro déchet, mais je compte bien rattraper ce retard dès que le livre sera revenu à la médiathèque. Car coupure de budget oblige, je n’achète plus grand chose à part de la bouffe et des produits courants. Finalement, c’est mieux pour éviter de se réencombrer après le désencombrement !

Donc, pour faire le point. Je n’ai pas trié tous les jours ce mois-ci, loin s’en faut. J’ai un peu trié quand même et surtout beaucoup réfléchi. Et ce depuis quelques mois déjà, à la lecture de ces quelques blogs, vivants et plein de bonnes idées, engagés et qui donnent de l’élan, de l’espoir, de l’envie. Je ne saurais trop vous conseiller d’aller y jeter un œil pour y piocher des idées.

Alors, ce mois-ci, j’ai désencombré et amélioré ma salle de bain. J’ai jeté quantités d’échantillons et de produits vieux que je n’utilisais plus, j’en ai aussi donné quelques uns qui ne me convenaient plus – mais pas seulement. Je tente aussi de l’améliorer, avec des produits plus sains, plus naturels et qui sont moins emballés (de plastique). Je suis donc passée au savon de Marseille pour le corps (je l’achète au rayon ménager du magasin bio, car il est moins cher et contient la même chose que celui du rayon hygiène du corps). Il existe sans aucun emballage à la biocoop (il faudra que j’essaie de penser à prendre un sac en papier la prochaine fois pour le mettre dedans).
J’ai acheté une brosse à dents allemande, en plastique oui, mais dont la tête se change, tout en gardant le même manche. C’est pas si mal…
Je projette, quand j’aurai fini ma crème pour le corps (dans un tube en plastique !) de la remplacer par un pot d’huile de noix de coco (en verre, 4 euros et quelques au magasin bio), qui me servira aussi d’après-soleil cet été. J’utilise du bicarbonate comme déodorant, le produit le plus efficace et écologique que j’ai pu trouver. Il est vendu (à la pharmacie, car au rayon ménager des grandes surfaces, il est plus épais, donc moins agréable à utiliser) en poudre dans une boite en carton et protégé par un film plastique, mais un paquet à moins de deux euros me dure environ six mois, alors c’est non seulement économique, mais aussi écologique et surtout, trop efficace, je le redis. Attention aux peaux fragiles ou rasées cependant, le bicarbonate, pour des questions d’acidité/basicité a tendance à irriter (un peu et parfois) la peau. Mais rien de grave, je vous rassure.

J’ai aussi fait le tri dans mes sacs et poches plastiques. Oui, je suis sérieuse, parfois, on a tendance à les accumuler. Maintenant, j’en ai nettement mois qu’avant, puisqu’à mon marché, ils donnent des poches en papier, et que sinon, je fais toujours mes courses avec un sac en toile. Malgré tout, je garde ceux qui seront super pour servir de sacs poubelle (une petite joie, ceux qui sont épais, du diamètre parfait de ma petite poubelle), et je garde aussi quelques sacs en papier de grand format. C’est TOUT !

J’ai également désencombré mon placard à vêtements. Non, j’ai commencé pour être précise. Je pense qu’il va falloir que je m’y remette d’ici quelques semaines, car je trouve, et c’est personnel, qu’un tri drastique est difficile à faire alors que procéder par étapes pour être sûr de se débarrasser à bon escient me convient mieux et me rassure. Pour un post complet et informatif, je vous renvoie ici. J’ai donc jeté un peu (un petit sac), donné pas mal (deux sacs, pour l’instant) et j’essaie de vendre aussi.

Tri

Tri

Il se trouve que pour des questions de budget restreint (même très restreint), je n’ai plus acheté de vêtement neuf depuis un petit moment. Et c’est une très bonne chose. Je réfléchis plus maintenant avant d’acheter quoique ce soit, et ensuite, selon ce dont j’ai envie/besoin (parfois ça va ensemble) je cherche sur le Bon Coin ou j’achète dans un vide-grenier. On n’a récemment conseillé les fripes d’Emmaüs, je vais bientôt tester. Les quelques rares choses que je ne peux pas acheter d’occasion, je les pense et les assume. Ainsi, les leggings bleu électrique, qui viendront donner un coup de nouveau à mes deux jupes que je mets depuis des années. Je donne ma préférence au confortable et beau. Plus rien de trop serré sous les bras, c’est ma petite phobie, c’est si inconfortable, ou qui remonte et laisse passer l’air, mais bien coupé, avec de beaux motifs ou de belles couleurs.

Voilà, voilà, je suis loin de la perfection, mais je m’améliore, et c’est ce qui compte.

Prochaine étape, le placard de la cuisine… aujourd’hui peut-être ?

Publicités

Un commentaire sur “En Mars, car c’est le printemps, on trie, on range, on s’allège !

  1. aude
    11/10/2014

    mieux vivre avec moins, mon rêve 🙂 mais j’ai bien du mal à le faire véritablement.
    J’ai fait le tri pour désencombrer mais je stocke les affaires dans la cave d’un particulier qui habite dans ma rue que j’ai trouvé sur http://www.ouistock.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 01/04/2014 par dans Mode de vie.
%d blogueurs aiment cette page :