La Bourse ou la Vie

La vraie vie c'est la littérature mais avant tout la vie c'est la vie, pas la bourse, dans tous les sens du terme, la bourse financière, ou toute autre notion d'argent. Blog minimaliste.

Une année « avec » et « sans »

Sept

Hop. Je reviens de vacances avec plein d’idées, à commencer par celle-ci.

A l’instar de Leo Babauta, du blog http://zenhabits.net, j’ai décidé moi aussi de mener une année « sans » ou même, une année « avec », déclinée par mois. Ainsi, chaque mois, je me passerai d’une chose ou d’une habitude que j’ai, ou bien je choisirai de faire plus ou de commencer une nouvelle habitude dans ma vie.

Toujours dans le but de penser autrement, de vivre autrement et d’essayer de dépasser certaines idées reçues, telles que « je ne peux pas me passer de ci ou ça », ou bien « je n’arriverai jamais à faire ce genre de truc ». Parce que mon expérience sur le réfrigérateur m’a permis de réfléchir et de mettre en place de nouveaux réflexes de vie, de même que me passer de téléphone portable ou de télévision. Parce que ce que l’on nous vend n’est pas forcément bon pour nous et que nous pouvons nous affranchir de la pensée commune. Parce que ce mois-ci, dans la vraie vie, c’est le mois des « produits laitiers » chez Monoprix, et que je pense que moins on en mange, mieux on se porte, donc parce que je suis effarée de voir ce que l’on peut faire croire aux gens pour les faire consommer, entre cette campagne et celles menées depuis des années à la télévision pour faire la promotion de ces fameux « produits laitiers ». Et parce que la vie demande toujours de bouger les frontières et les lignes, que le  maintien de certaines habitudes ou idées reçues peut être sclérosant pour un individu, et que c’est excitant ainsi, amusant, vivifiant, voici le programme de cette année à venir :

Octobre. Un mois sans sucres ajoutés. Ne comptent pas les sucres naturellement présents dans les fruits. Parce que si on m’enlève les fruits, je ne donne pas cher de ma peau. Ce n’est pas un défi trop insurmontable, puisque je suis plus « salé » que « sucré », néanmoins, je mange quand même assez souvent, je m’en rends compte, des produits sucrés.

Novembre. Un mois avec des exercices de méditation tous les jours. Parce qu’il paraît que ça aide à lutter contre le stress, la dépression, les trous de mémoire et qu’en plus, c’est efficace. Donc, pendant ce mois, je consacrerai deux à X minutes, à un moment déterminé dans la journée, je ne sais pas encore lequel, à la méditation de pleine conscience. C’est une habitude que j’aimerais conserver par la suite, après ce mois d’essai.

Décembre. Un mois avec ma guitare. J’ai eu une guitare à Noël dernier, et il faut vraiment que je m’y mette sérieusement. Donc pendant ce mois, j’en jouerai une fois par jour, sans me donner d’ordre d’idée de temps. J’espère à la fin du mois être capable de produire un résultat écoutable et surtout, conserver cette habitude.

Janvier. Un mois sans alcool. Ca se passe de commentaire, et j’imagine que ça ne peut pas faire de mal. De toute façon, je n’en bois pas tellement…

Février. Un mois sans internet le matin. Leo Babauta, qui mène cette expérience mieux que moi, et fait des suggestions sur des possibilités de remplacement. Je vais y songer.

Mars. Un mois avec du rangement, du tri, du vide. Pour essayer de me désencombrer un minimum. D’alléger un peu ma vie. Je pensais vivre légèrement, mais je me rends compte que ce n’est pas vraiment le cas. Donc j’ai décidé que pendant ce mois, je consacrerai chaque jours cinq à quinze minutes (pas plus) à ranger, désencombrer, trier, donner, jeter, vendre.

Avril. Un mois avec deux séances de piscine par semaine. Je sais que ça peut sembler peu à certains, mais j’essaie d’y aller une fois par semaine normalement, et souvent, très souvent, je faillis à cette parole. Je vais donc essayer de m’astreindre, pour mon bien – car je pense sincèrement que faire de l’exercice plus fait le plus grand bien, au poids, à la tonicité, à la silhouette, au moral, à la santé, à l’énergie – à bouger plus.

Mai. Un mois avec des sorties juste pour le plaisir. Sortir faire un tour, marcher, regarder, humer l’air de la ville, sentir la température, le temps, sans aucune obligation. Sauf celle de sortir faire ça une fois par jour, sans contrainte de temps.

Juin. Un mois avec une photo par jour. Un mois où je regarde un peu plus attentivement ce qui m’entoure et pendant lequel je prends chaque jour une photo de ce qui m’a plu, émue, touchée, ou qui représente ma journée.

Juillet. Un mois sans produits laitiers justement. Je suis végétarienne, mais j’ai une grande addiction aux fromages en tous genres. Par contre, je ne consomme plus de lait animal, ni de yaourts à base de lait animal. Donc, pour résumer, pour moi, ce sera un mois normal, mais en plus, sans fromage, ni beurre. Dur, dur. J’ai choisi un mois qui ne compte pas de fête ou d’événement spécial, pour me faciliter la tâche. Je songe à étendre la « restriction » à tout produit d’origine animale, à voir.

Août. Un mois avec au moins deux heures de lecture par jour. Non pour m’obliger à lire, ce que j’aime faire, mais parce que je me suis rendu compte que je ne lisais pas assez finalement, par rapport au temps libre que j’ai. C’est une habitude que j’aimerais conserver par la suite également, après ce mois d’essai.

Septembre. Un mois sans consommer. A savoir, sans acheter de chose nouvelle, bien évidemment, la nourriture et les produits de première nécessité type savon ou dentifrice n’entrent pas dans cette résolution. (J’empreinte cette résolution à Leo Babauta, sans la modifier d’un pouce.)

 

Evidemment, ces choix sont tout à fait personnels, et relèvent de ce que je considère pouvoir être amélioré dans ma vie… J’ai aussi choisi les défis selon les mois, de façon à ne pas me retrouver à ne rien acheter ou à ne pas manger de fromage en décembre par exemple !

Rien n’est figé, ni cadré, il s’agit simplement de petits défis personnels, et je me réserve le droit d’arrêter avant, de continuer ensuite, qui sait où je serai dans un an, mais par contre, je donnerai ici un compte rendu de chaque mois, de ses difficultés et qui sait… de ses facilités ?

Publicités

3 commentaires sur “Une année « avec » et « sans »

  1. Pingback: Et on démarre une autre histoire | Les chroniques d'une téléphage enragée

  2. Stéphanie Chapelle
    14/04/2017

    C’est très inspirant! Meri

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 03/09/2013 par dans Mode de vie.

Instagram

Après une grosse semaine de froid, j’ai enfin sorti mes vêtements d’hiver. Ils tiennent sur deux étagères et quatre cintres. Vive une garde-robe minimaliste, d’occasion, inventive et créative (enfin qui tente de l’être) !

#minimalism #minimalisme #minimalistwardrobe #wardrobe #garderobeminimaliste #hiver #winter #secondhand #vetementsdoccasion #zerodechet #zerowaste #videgrenier #thriftshop L’automne zéro déchet...
*
*
Le filet à provision, made in Normandie, m’a été offert par ma mamie 💙
*
#automne #automn #pomme #muscat #apple #zerodechet #zerowaste #bulk #vrac #madeinfrance « Collect moments, not things »... Vue de la fenêtre de notre auberge à St Cirq Lapopie. Éblouissant. 
Nous sommes parties découvrir le Lot pendant trois jours, c’est une belle escapade... Est-il encore besoin de rappeler que le minimalisme permet d’économiser et de s’offrir des moments comme celui-ci ?

#lot #stcirqlapopie #collectmomentsnotthings #midipyrénées #minimalisme  #minimalism #viewfromthewindow #automn #automne #chambreavecvue Deuxième fournée de confiture de citre ou pastèque à confiture et deuxième version : morceaux plus petits pour qu’ils soient plus confits, des morceaux de citron et moins d’agar agar. La citre a déjà un petit goût vanillé alors je n’ai pas ajouté de vanille... Un pied de citre m’a donc donné 5kg de fruits, et tout ça grâce à la gainotheque de la médiathèque de Toulouse !
#mediatheque #grainothèque #toulouse #confiture #pasteque #zerodechet #autosuffisance #jardin #potager #gardening #watermelon #jam Les salades d’hiver lèvent gentiment derrière la baie vitrée, à l’abris des limaces, avant d’aller s’implanter au jardin. Ne sont-elles pas belles ?
#potager #salades #semis #gardening #potagerbio Voilà après tout le monde (comme d’habitude) je me suis essayée au « tracker » du bullet journal... je n’ai pas encore le journal en question mais j’étais intriguée par le concept du tracker.
....
Après plusieurs semaines d’utilisation, petit bilan : je ne pense faire faire ça sur la durée mais je trouve amusant. Je pense qu’il ne faut pas le prendre comme quelque chose de culpabilisant mais au contraire, moi il m’a motivée à faire certaines activités de la liste et m’a surtout permis de réaliser tout ce que je faisais de plus que l’année dernière, sans m’en rendre compte : deux séances piscine par semaine, de la méditation, etc.  Et vous, vous en avez un ? Et un billet journal ? Qu’en pensez-vous ?

#bulletjournal #bujo #tracker
Follow La Bourse ou la Vie on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :